Il y a des projets dans l'air, mais pas dans la maison.
grainesLe jardin devrait donner plus que les fruits des arbres, si tout se passe bien.
La ciboulette ira en pot, mais le reste en pleine terre, et même directement, sans passer par des semis.




La petite plante de devant l'entrée était bien mal partie, elle ressemblait un peu à sa voisine qui elle est condamnée: plante_condamneephoto.
Je crois qu'il s'agissait d'une impatience, et en plus c'était un cadeau de fin d'année à l'école. Honte à moi qui n'ai pas su la mettre au bon endroit... Elle n'a pas survécu plus de quelques semaines, ou du moins pas de façon présentable.
J'ai recoupé les deux pots rongés par le gel de l'hiver, ils étaient tous deux comme sur cette photo, donc : de la terre dont surgissaient des tiges brunes et tristes...

Eh bien l'autre pot est en train de revivre et arbore fièrement de petites feuilles vert tendre : prometteusephoto.
J'ai oublié comment s'appelle cette plante miraculeuse qui refuse de mourir malgré les mauvais traitements que je lui inflige chaque été (sécheresse absolue, dans son pauvre petit pot à semis qui ne garde pas l'eau plus de dix minutes), et chaque hiver (gel).
Tous les ans elle parvient à revivre et à faire de petites fleurs rouge et or comme la bibliothèque du même nom.
Mais si, vous savez bien, la Bibliothèque Rouge et Or. Non?

Pendant ce temps, une autre plantouille continue à grandir fièrement et à décorer notre salle de bain. Je l'apprécie pour son format réduit et son côté minimaliste : elle vit dans un simple verre de cuisine. Il suffit de refaire le plein de temps en temps, par exemple avec un reste d'eau minérale.
plantouille_sdb
Si vous en avez, vous avez sûrement reconnu les fameux "lucky bamboo", ou bambou porte bonheur. En fait ce n'est pas du bambou, hein.

Petite histoire de ma plantouille :
Il y a deux tiges, dont l'une a fait deux pousses, donc trois pousses en tout. A l'origine, on m'avait offert une des deux tiges dans un bouquet, elle était en forme de longue canne avec juste l'extrémité entortillée en spirale. Quand les autres fleurs sont mortes, j'avais mis la grande canne dans une bouteille en verre. C'était joli mais la tige a commencé à moisir et à jaunir depuis le bas, et ça gagnait du terrain. Pleine d'espoir, j'avais coupé la tige au-dessus de la partie jaunie, et conservé juste la spirale.
La plante avait beaucoup aimé mon verre d'eau. Alors quand j'ai trouvé une autre mini-pousse à un euro en grande surface, je n'ai fait ni une ni deux et je l'ai rapportée pour tenir compagnie à l'autre.
Elles ont l'air heureuses toutes les deux.

J'aime bien toutes les plantes qui ne demandent pas d'avoir la main verte.
J'espère que les fenouils et les pastèques sont de ce genre-là, sinon je vais vite me décourager.