J'inaugure la catégorie fil et aiguilles, pour ce que je fais en couture et broderie. On est loin du bleu de travail, je sais...

Aujourd'hui, protège-cahier brodé : c'est mon premier vrai projet de couture avec machine, autre que des ourlets de rideau et des sachets de lavande. D'où un bug... IMGP4205photo >

Ce projet s'inspire d'un tuto trouvé en ligne pour la fabrication d'un protège-cahier en tissu, lien (pdf), en gros un grand rectangle double épaisseur cousu endroit contre endroit et retourné comme un sac juste avant la fin - et le rectangle est rabattu à l'intérieur des couvertures du cahier et cousu ensuite pour former les rabats. J'ai gardé l'idée d'un grand rectangle double épaisseur, mais sur une des faces (la face extérieure bien sûr), j'ai voulu intégrer une broderie sur toile aida, sachant que pour broder sur quoi que ce soit d'autre je suis plus que nulle.

Autre source d'inspiration : un protège-cahier "à broder" vu sur e-bay, intégrant un rectangle de toile aida sur le devant, mais qui ne me plaisait pas parce que pour qu'il soit brodable, aucune doublure n'avait été cousue à l'arrière de la partie en toile aida : on aurait vu par transparence la couleur de la couverture du cahier.

La logique voudrait qu'on brode d'abord et qu'on assemble ensuite, mais comme j'avais très peur de me planter, et de devoir débroder éventuellement, j'ai préféré assembler d'abord le tissu extérieur et la toile aida, puis voir combien de place cela me laissait pour broder, puis concevoir la broderie et broder, et enfin coudre la doublure, retourner le tout et coudre les rabats.
D'où les étapes peut-être pas très orthodoxes.

broderie_plume_degrade

Zoom sur ma broderie avec fil dégradé.

Le problème c'est que le texte est une "marque déposée" alors je dois flouter. Il reste la plume...

matériel :

  • joli tissu pour l'extérieur - ici un rectangle à motifs plumes, vendu comme tissu à patchwork
  • tissu simple pour la doublure - ici, coton gris foncé
  • toile aida de la taille de la partie à broder + 2 cm tout autour - ici blanche (en 5.5 points au cm)
  • coton à broder assorti au tissu extérieur - ici du DMC teint en dégradé
  • fil à coudre assorti au tissu extérieur - ici polyester rouge
  • un cahier, qui servira de repère pour les mesures et les traçages.

machine à coudre avec point avant et point de surjet
fer à repasser

0. Préalables pour les débutantes de la mort:
Brancher la machine, remplir une canette de fil rouge, placer la canette, enfiler l'aiguille.
Lire la notice de la machine en cas de panique, prendre son temps!

1. Assemblage de l'extérieur : tissu et toile aida

Découper le tissu aux dimensions de la couverture du cahier + 4 à 5 cm pour les rabats, et rajouter 2 cm tout autour pour les coutures et un peu de marge, auxquelles si on est forte en maths on retire la largeur de la bande qu'on va broder en gardant deux marges de 1 cm pour les coutures. Si on n'est pas forte en maths ou qu'on a peur de se planter, on ne retire rien et on ajustera ensuite.

Couper le morceau de tissu en deux verticalement là où on va intégrer la partie brodée. Replier le tissu sur 1 cm de chaque côté et placer le rectangle de toile aida sur ces deux replis.sch_ma_toile_aida Vérifier le positionnement en utilisant le cahier comme repère. schéma >

Coudre un des côtés à la machine (J'ai fait du point de surjet).

assemblagetermineBien épingler l'autre côté avant de coudre, il faut que les deux bords soient bien parallèles.

Coudre le deuxième côté et pousser un soupir de soulagement.

< Photo : assemblage tissu et toile terminé.

2. Broderie

Là je suis tout sauf débutante alors ça allait, encore que c'était ma première fois avec du fil dégradé, il a fallu tricher un peu pour que ce soit comme je voulais mais bon, ça allait.
Et puis en broderie on peut débroder.

Broder ce qu'on avait prévu de broder, en tenant compte des dimensions disponibles. Ici j'ai brodé avec deux fils, sur les six fils du DMC.
Moi, je dessine ma grille sur un cahier à petits carreaux où je double les tracés (quatre cases par carreau de quadrillage). Je compte le nombre de croix possibles (en mesurant le nombre de cm et en multipliant par 5.5 car c'est de la toile 5.5) et je représente ma zone de broderie en entier.quadrillage_pour_broderie

Aperçu du quadrillage "maison"
pour conception des broderies >

Je colorie les cases au crayon gris puis si besoin en couleur.
Ci-joint le quadrillage pour le motif "plume", une fois reproduit sur ordi.

grille_plumesC'est moi qui l'ai fait, c'est cadeau!
< Motif plume au point de croix, deux longueurs.

Pour les débutantes en broderie :
Ne pas faire de nœuds au dos de la broderie, si possible : commencer et arrêter le fil en le passant sous quelques points. Couper les fils à ras ensuite. Je précise ça parce que toutes les imperfections et les fils qui restent peuvent se voir à travers la toile aida, surtout si la doublure de fond a une couleur contrastée avec le fil.

Je crois qu'il vaut mieux avoir fait son dessin avant sur cahier, à l'échelle, si on veut que le motif soit bien centré sur le rectangle de broderie. Sinon, une fois la broderie terminée, on peut rajouter une rangée décorative s'il y a trop de blanc d'un côté, ou un petit motif joli dessus ou dessous.

3. couture de la doublure - sans marque-page
Pour la couture de la doublure j'ai voulu trop bien faire et j'ai pris les dimensions juste juste du cahier, en traçant tout autour avec de la craie d'école. (photo du traçage craie) Du coup j'étais un peu juste à la fin pour coudre les rabats et j'ai triché... Prévoir jusqu'à un demi centimètre de marge en haut et en bas pour coudre les rabats confortablement.

photo : traçages à la craie en s'aidant du cahier >tracages_avant_last_row

Là c'est simple, on place la partie extérieure du protège-cahier et la doublure l'une contre l'autre, endroit contre endroit, sans aucun pli (repasser avant), on épingleepinglage_doublure son rectangle de doublure sur le rectangle qui sera à l'extérieur, et on coud tout autour au point droit, en laissant quand même un demi côté ouvert pour pouvoir retourner tout ça à la fin.

< Photo: épinglage de la doublure, endroit contre endroit.

3bis. Couture de la doublure - la version avec marque-page
Si vous décidez de faire comme moi et d'intégrer un marque-page à votre protège-cahier, ça se corse parce qu'il faut le placer au bon endroit, et moi j'ai eu un bug du cerveau comme on le voit sur la photo du travail terminé : le marque-page est en bas et non en haut quand on tient le cahier dans le sens normal. Mais vous, vous réfléchirez un peu plus que moi.
marquepagePréparer le marque page avec une bande de tissu prélevée dans les chutes : prévoir qu'elle dépasse de quelques centimètres de la hauteur du cahier, et rajouter 1 cm pour la couture. La plier en trois et coudre tout du long au point droit. Photo. Si on a une petite perle ou une petite décoration de couleur assortie on peut la coudre au bout ensuite, ou faire un petit pompon au coton à broder.
Positionner le marque page sur le devant du tissu extérieur, puis positionner la doublure (voir 3)
Intégrer le marque-page dans la couture, à l'intérieur, avant d'épingler la doublure, et veiller à le coudre avec au bon endroit puis à l'écarter pour qu'il ne soit pas cousu deux fois dans la doublure.

4. finitions et rabats
Une fois que presque tout le tour du rectangle est cousu, il faut passer ses doigts de fée dans l'ouverture (photo)sac_a_retourner laissée, et retourner le tout comme une chaussette. Si on sait ce que ça veut dire on peut cranter les coins avant (= recouper les marges de couture aux coins, presque au ras de la couture, pour retourner sans que les coins ne restent coincés). Puis il faut bien aplatir, les coins et les bords, pour avoir un protège cahier de la dimension prévue. Utiliser une aiguille à tricoter pour déplier les coins tout au fond. Repasser au fer quand c'est bien ouvert.
Terminer de coudre la partie laissée ouverte, à la main.
Mettre en place le protège-cahier et replier le rectangle aux extrémités, à l'intérieur des couvertures. On peut marquer le pli au fer.
Avec le fil de couture ou avec celui qui a servi à broder, coudre joliment les rabats du protège-cahier pour les fermer. Commencer par la couverture arrière, en bas, pour s'entraîner, puis faire le haut et enfin les deux coins avant.
Si vous avez prévu trop juste et que vous avez du mal à avoir assez de tissu pour coudre les rabats, vous faites comme moi, vous trichez éhontément en recoupant un petit peu la couverture du cahier sur le coin qui pose problème.
Si le protège-cahier est un cadeau, ayez la bonne idée de prévenir le destinataire qu'il lui faudra recouper ses couvertures de cahier s'il veut arriver à réutiliser le protège-cahier...

Normalement, vous pouvez être fier(e) de vous, à ce stade. Si vous ne l'étiez pas déjà aux stades précédents. (Moi, quand j'arrive à enfiler une canette, je pousse un cri de victoire, et un autre quand l'aiguille de la machine est enfin enfilée).

Réflexions :
Et un protège-cahier avec une petite poche de rangement à l'intérieur du rabat?
Et un protège-cahier qui fermerait le cahier par un ruban horizontal? Ou avec un élastique en vertical, un peu comme sur les carnets Moleskine?
Et si on prévoyait une petite bride pour fixer un stylo sur le côté?