Il y avait urgence (enfin il y avait trois urgences), donc... je me suis attaquée au plus simple : la chasse d'eau.
Attention ce n'est pas le petit bidouillage de flotteur comme les fois précédents, là il y a eu du suspens, de l'eau plein les WC, le démontage de la cuvette, l'utilisation de la scie à métaux, des cris, de la sueur, du sang, des larmes...
Non, quand même pas. Bon, sans plus attendre, allons-y!

Si vous êtes pressé(e) il y a une fiche plus synthétique chez mr bric*** et une autre sur bricor***

~ ~ ~ COMMENT REMPLACER LE SYSTEME DE CHASSE D'EAU ~ ~ ~
avec démontage de réservoir et tout et tout

Encore une fois rappelez-vous : si Titane y arrive, vous devriez y arriver sans problème.

Autre chose : si vous avez des questions ou des problèmes, postez un commentaire, peut-être que je peux préciser certains trucs auxquels je n'ai pas pensé. J'ai détaillé sur les photos, cliquez dessus.

Etape 1 : choisir un nouveau mécanisme pour remplacer l'ancien.

Là, vous avez l'embarras du choix, des prix, des systèmes, des marques et sous-marques. Tenez compte de la hauteur de votre réservoir. Le diamètre du trou en bas devrait être standard, le diamètre du trou dans le couvercle peut varier mais en général on peut adapter le bouton ou bouchon.
Regardez si le modèle est fabriqué depuis longtemps, et si vous pouvez facilement trouver les pièces à renouveler (joint de bas de chasse).

Votre serviteuse a choisi (après avoir cherché en vain une vieille MPMP) de prendre le mécanisme utilisé par la communauté de communes où elle réside. Pas bête hein?
Vous allez par exemple dans une école, ou à la mairie, ou autre, vous vous rendez aux toilettes, vous soulevez un peu le réservoir de chasse d'eau, et vous examinez le mécanisme. Si vous retrouvez le même à plusieurs endroits, c'est une piste à suivre!
Dans notre cas, nous optons donc pour un système double pression, à câble, double débit (oui, je m'en méfiais moi aussi, celui qui nous a lâchés en était un), un beau, en plastique avec de belles couleurs bleues et jaunes. (une image ici, sans vouloir faire de pub, sauf qu'on a gardé le flotteur traditionnel en polystyrène et pas celui de la photo).
Ce n'est pas le système le moins cher mais franchement, il a l'air fiable. C'est une marque française, selon le vendeur. Bon, je l'ai acheté dans une petite boutique de plomberie et autres à l'ancienne, alors j'en ai eu pour 39 euros et quelques, mais vous pouvez l'avoir moins cher ailleurs, je pense.
J'ai eu aussi pour ce prix toutes les explications pour le montage, il m'a préparé les vis de fixation pour la cuvette avec les éléments montés dans l'ordre, tout ça... Il m'a expliqué pour le réglage du trop plein parce que c'est complexe sur ce système, et puis la fiche explicative est un peu petite même pour mes yeux encore vaillants. Si vous faites de grands sourires à votre revendeur, peut-être lui aussi vous expliquera-t-il tous les éléments importants pendant plus d'un quart d'heure, sous l'oeil amusé des autres clients venus faire la causette. (impossible en grande surface de bricolage par contre).

Etape 2 : réunir le matériel.

Il faut de quoi démonter l'ancien système : donc il faudra dévisser les vis qui maintiennent le réservoir, il faudra desserrer des écrous pour déconnecter la chasse de l'alimentation d'eau, il faudra aussi de quoi revisser tout ça.
Il faut prévoir des serpillières et des petits seaux ou bassines de tailles adaptées aux recoins où vous allez travailler. (pour récupérer l'eau qui va descendre en retirant le réservoir de sa base).
Il faut un peu de place sur une table, à hauteur normale pour travailler.
Il faut peut-être couper l'eau, ça dépend de votre installation.
Il faut du sang-froid, et du calme (éloignez les zhoms ou demandez-leur de se tenir à distance "sauf si tu m'entends crier au secours").
Il faut peut-être d'autres trucs (lire la notice) : dans notre cas une scie à métaux pour raccourcir le haut du trop plein (car on a un réservoir très très petit), comme expliqué dans la notice.
Il faut être habillé crado, avoir de quoi nettoyer le réservoir (surtout en-dessous), avoir des chaussures étanches en cas d'inondation.

Outillage (récap):
Grand tournevis plat, clé à molette ou à vis, serpillières (deux? douze?), bassines ou bols ou casseroles. Chiffon, nettoyant ménager (vinaigre blanc par exemple).
Autre matériel éventuellement indiqué sur la notice de montage.
Nouveau mécanisme (tout déballé).


Etape 3 : le démontage de votre réservoir de chasse

Ce n'est pas compliqué, mais c'est impressionnant la première fois qu'on le fait toute seule.
Retirer soigneusement le couvercle du réservoir (parfois il faut déclipser le mécanisme par en-dessous), le poser dans un coin (attention fragile).
Observer l'installation : il y a l'arrivée d'eau par un petit tuyau de cuivre, sur le côté en haut, en général. Avec un robinet d'arrivée, qu'on peut fermer (si pas de robinet, couper l'eau).
Il y a l'endroit où l'eau descend pour aller dans la cuvette, là où le réservoir est fixé par deux grosses vis (on les voit par en-dessous). Il va falloir tout déconnecter pour travailler à sec.

Etape 3.1 : vider le réservoir.

Fermer le robinet d'arrivée de l'eau, en haut sur le côté.
Si vous ne savez pas dans quel sens il se ferme, pas grave. Mettez une bassine par-dessous, et desserrez l'écrou qui relie le robinet à votre chasse. Si l'eau coule, c'est que le robinet n'est pas fermé, ou qu'il fuit. Fermez le robinet!

Si ça coule encore, couper l'eau, comme Titane, sans attendre d'être vraiment inondé(e) pas comme Titane.le_robinet_d_arrivee_d_eau_qui_fuit
Ne pas perdre le petit joint rouge côté robinet. Le mieux c'est de le remplacer au remontage, c'est un diamètre très classique.

Maintenant, tirons la chasse pour faire partir l'eau.

Ensuite on peut démonter le flotteur qui est le machin raccordé à l'arrivée d'eau à l'intérieur du réservoir. Parfois il est compact (modèles récents), mais souvent c'est un flotteur mousse ou plastique attaché à un bras de métal. Il faut juste desserrer les fixations. Ne perdez rien, posez ça quelque part.
Finir de vider le réservoir comme on peut : en ouvrant manuellement l'évacuation en bas, en épongeant, ...

Etape 3.2 - démontage du réservoir.

Mettre des seaux ou bols sous le réservoir à l'endroit des vis qu'on s'apprête à dévisser.
Dévisser par dessous (écrous) ou par dedans (en mettant le tournevis dans la chasse d'eau) les deux vis de maintien du réservoir.
Retirer les vis en tenant le réservoir, et attention car s'il reste de l'eau vous allez avoir quelques flaques.

Aller poser le réservoir sur la table. (On peut aussi démonter et remonter tout ça sur place, mais c'est plus simple en se mettant à l'aise). En profiter pour nettoyer l'endroit maintenant libre (le vinaigre blanc est idéal car il dégraisse, désinfecte, et s'attaque au calcaire, sans danger pour l'environnement).

Démonter le mécanisme. En général on a besoin pour ça d'une clé de forme octogonale ou décagonale, fournie avec le nouveau mécanisme si le fabricant n'est pas un sadique.

En profiter pour regarder comme c'est fait, au cas où votre notice de montage ne serait pas claire ou que votre vue ne soit pas à la hauteur.
Conserver le mécanisme, ou au moins les vis de fixation. Si vous avez du temps plus tard, faites comme moi, observez comment ça marche, actionnez les trucs, tournez les vis, démontez dedans pour voir. Comme je dis toujours : pour comprendre le bricolage, il faut dédramatiser, donc explorer et manipuler.

Etape 4 : montage du nouveau mécanisme.

Ben là, il faut suivre le mode d'emploi. Sinon, un peu de bon sens : vous devriez avoir deux vis pour fixer le réservoir à la cuvette, sinon il faudra récupérer les anciennes, et un mécanisme à fixer sur le gros trou.
Le mécanisme central, ça dépend des modèles, mais en général il y a un gros joint noir qui va assurer l'étanchéité, qui est dans le réservoir, et un autre en-dessous qui se place entre le réservoir et la cuvette et qui va être comprimé (et donc maintenu étanche) par le serrage des vis.sous_le_reservoir

Il faut penser à l'orientation de votre mécanisme si vous avez un flotteur traditionnel qui prend de la place: ça peut se coincer dans le mécanisme (surtout ceux avec le petit câble souple qui relie la commande bouton à la chasse). Il faut alors mettre la partie mécanisme la plus encombrante du côté où arrive l'eau, car le flotteur se positionne du côté opposé à l'arrivée d'eau au bout de la tige.
Bien observer comment le mécanisme se fixe au bouton du couvercle, pour les jours où vous voudrez bidouiller.vue_plongeante

Etape 5 : remontage du tout.

Bien visser mais pas nécessairement comme une brute : selon la façon dont les vis sont fichues, il y a un joint d'étanchéité qui s'insère dans les trous, faut pas trop le compresser quand même.

Il vaut mieux attendre d'avoir tout posé sur la cuvette et vissé pour fixer le flotteur, à mon avis.
Fixer la cuvette avec les écrous qui vont sur les vis : visser pareil des deux côtés (si on serre plus d'un côté ce sera un peu déséquilibré).
Monter le flotteur et refixer le mécanisme à l'arrivée d'eau.
Puis remettre l'eau, et / ou rouvrir le robinet d'arrivée d'eau. Il vaut mieux prévoir les bassines à nouveau, sous les vis, au cas où elles ne soient pas assez serrées.
Si à l'arrivée ça fuit, refermer le robinet. Si le robinet fuit comme chez nous, il faut alors caler le flotteur en hauteur pour bloquer l'arrivée d'eau (fil de fer et pince à linge fixés au haut de la cuvette).
Visser un peu plus les écrous de fixation, s'assurer qu'on a bien mis les joints d'étanchéité si vraiment ça ne s'arrête pas.

Ensuite ça devrait marcher, sinon vous téléphonez au revendeur pour le traiter de tous les noms. (Mon revendeur m'avait gentiment proposé d'apporter mon réservoir de chasse dans son magasin, mais bon, pas eu besoin).