Depuis des mois, il y avait de l'eau qui sortait de la base du robinet.
Depuis plusieurs jours, l'eau sortait même lorsquele robinet était fermé.
Donc, hier, Supertitane votre serviteur (euse?) a enfilé son bleu de travail même pas vrai, son bermuda, il faisait trop chaud et s'est penchée sur le sujet.

Interrogation de départ : comment intervenir sur un robinet relié à la fois au chaud et au froid? Comment couper l'arrivée d'eau chaude?
Couper l'arrivée d'eau, on sait le faire (si vous ne savez pas, courez observer votre compteur d'eau, c'est important de savoir couper l'eau en cas d'urgence), mais est-ce que l'eau chaude ne va pas continuer à couler, elle? Après tout elle ne vient pas directement de notre branchement au compteur d'eau, mais du chauffe-eau.
Réponse : si on coupe l'eau au compteur, l'eau chaude ne peut pas s'écouler du chauffe-eau. (Sauf installation complètement bizarre ou problème majeur - auquel cas il faudrait vidanger le cumulus avant, et profiter de la manoeuvr epour faire installer un robinet d'arrêt après la sortie du chauffe-eau!)

C'est facile à faire, en fait. Et comme toujours, si Titane y arrive, vous devriez y arriver aussi!!


* * * * * C'est parti!! * * * * *

Coût : 30 à 40 euros pour le nouveau robinet (sauf si vous avez des goûts de luxe), ou quelques euros pour un simple remplacement de joint ou autre petite pièce
Matériel : une clé à molette ou à vis, ou plusieurs clés, un tournevis adapté à votre robinet si vous décidez de le démonter (pour changer la cartouche), deux bassines en plastique, éventuellement un petit pot avec du vinaigre pour détartrer les morceaux.

Première étape - préparation
S'assurer qu'on opère un jour où le magasin de bricolage est ouvert, c'est plus prudent!
Dégager le dessous de l'évier, rendre accessibles les canalisations d'arrivée juste sous le robinet
Placer une bassine sous le robinet (sous l'évier)
Remplir une petite bassine avec de l'eau propre, quelquepart dans la maison (voir plus loin)

Deuxième étape - démontage
Couper l'arrivée d'eau au compteur (sauf si vous avez des robinets d'arrêt intemédiaires pour le chaud et le froid, petit veinard - auquel cas vous avez juste à les fermer tous les deux)
Ouvrir le robinet de l'évier (eau chaude et froide) pour virer l'eau des tuyaux (c'est mieux de vider les tuyaux avant de démonter la canalisation, hein!)
Vérifier que l'eau chaude s'arrête bien de couler après un instant - en effet!

Observer l'endroit où les tuyaux flexibles viennent se visser sur les tuyaux rigides (en cuivre), et l'endroit où les tuyaux flexibles se fixent sur le robinet lui-même, juste sous l'évier.
Dévisser soigneusement (avec la ou les clés) les deux tuyaux flexibles qui alimentent le robinet depuis les tuyaux rigides d'arrivée d'eau (repérez le tuyau d'arrivée d'eau chaude et celu d'eau froide, en général le froid arrive à droite et le chaud à gauche sauf chez nous) - attention il peut y avoir un peu d'eau qui coule, normalement pas beaucoup.tuyaux

Sur la photo, c'est la jonction entre tuyaux rigides et tuyaux flexibles. Photo pas agrandissable : c'était pas passionnant.

(c'est propre sous notre évier hein? hahaha)

Dévisser l'écrou ou les écrous qui maintiennent le robinet vissé à l'évier.
Récupérer l'écrou ou les écrous, la petite plaquette en métal et le joint en caoutchouc qui fixent le robinet à l'évier par le dessous.
Faire passer les deux tuyaux flexibles par le trou dans l'évier et sortir le robinet entièrement.

le_kit_robinet

La photo, là, c'est ce qu'on extrait de l'évier : le haut du robinet, les deux tuyaux mous accrochés, et puis les petits écrous (mon acien robinet tenait par deux vis, le nouveau par une seule) et la plaquette et le joint (ici avec deux trous donc, sur le nouveau robinet avec un seul trou) qui étaient sous l'évier, retenus par les écrous.


Etape 3 au choix : bidouiller le robinet ou aller racheter un robinet

Regarder si gros disfonctionnement réparable : joint tout bousillé qu'on peut remplacer, notamment.
Faire tremper les pièces pleines de calcaire dans du vinaigre pour les détartrer.

Si c'est un robinet avec cartouche céramique à l'intérieur, on peut parfois ouvrir le robinet pour aller voir ladite cartouche à l'intérieur. Il faut retirer le petit bout de plastique coloré rouge et bleu pour accéder à la vis qui va permettre d'atteindre l'intérieur et de bidouiller.

cachette_a_vis


photo : sous le machin rouge (à exxtraire au tournevis, proprement pour pas rayer) se cacher souvent la vis qui permet de tout démonter.la_vis_cachee

La preuve avec l'autre image :
On voit bien la petite vis à l'intérieur. C'est en la dévissant qu'on ouvre le robinet et qu'on peut accéder à la cartouche céramique (qui sur certains modèles de robinets, elle se remplace si on peut obtenir les pièces de rechange)

Si vous avez peur de faire des bêtises, rachetez simplement un autre robinet. Vous pourrez ensuite bidouiller librement celui que vous avez retiré, et ainsi apprendre...
Et puis vous pouvez récupérer des morceaux : les joints caoutchouc ou plastique s'ils sont en bon état, et puis les deux tuyaux flexibles (surtout si le robinet que vous achetez n'est pas vendu avec les flexibles).

C'est là que la petite bassine d'eau propre entre en jeu. Vous ne pouvez pas remettre l'eau au compteur, sinon elle va arriver dans les tuyaux jusqu'à la cuisine et ça va vous couler sur les pieds, mais vous devez aller au magasin après avoir bidouillé des vis entartrées : grâce à notre petite précaution, vous pouvez vous laver un peu les mains! (Devinez pourquoi Titane vous propose cette charmante astuce? Parce que la caissière la regardait quand même d'un air bizarre... Ou bien peut-être que c'était à cause des toiles d'raignée dans les cheveux? c'est pas très propre sous les éviers)


Etape 4 : remonter le robinet

Si votre nouveau robinet est fourni avec un mode d'emploi, suivez le mode d'emploi. S'il est écrit en pseudo-français, illisible et/ou incomplet, en fait il faut simplement remonter le robinet, comme au démontage mais en sens inverse :

Visser les deux tuyaux flexibles dans les deux trous à pas de vis qui doivent se trouver dans la base du robinet (il y a normalement deux petits joints toriques qui s'imbriquent dedans pour assurer l'étachéité).
Un joint torique c'est un morceau de caoutchouc en forme de tore (le tore en géométrie c'est une forme ronde qui s'apparente à une bouée pour enfant : un boudin qui fait tout un anneau)

Fixer le robinet à votre évier : faire passer les flexibles dans le trou de l'évier, intercaler sous l'évier le joint de caoutchouc et la plaquette métallique de maintient, puis visser l'écrou sur la vis de fixation (ou les vis). Ne pas serrer à fond avant d'avoir pris soin de centrer le robinet sur l'évier.

Relier les tuyaux flexibles aux tuyaux de cuivre, avec la clé. Bien serrer mais quand même pas à mort (si jamais vous avez inversé le chaud et le froid, comme moi, faudra dévisser et revisser!).

Remettre l'eau et vérifier que le chaud est du bon côté. S'assurer que tout marche bien. (Sinon, poster un commentaire de réclamation ci-dessous!)
Conserver le mode d'emploi du nouveau robinet, et la facture d'achat s'il y a une garantie.

N'oublions pas que vous pouvez étudier le mode d'emploi du nouveau robinet pour mieux comprendre comment marche l'ancien - à vous d'essayer de démonter l'ancien, c'est l'occasion d'apprendre, et puis si vous le réparez, gardez-le précieusement pour la prochaine fois. (J'ai réparé une machine à laver comme ça, en achetant une nouvelle et en regardant son mode d'emploi pour comprendre d'où venait le problème avec l'ancienne, pfffh! De l'argent perdu bêtement!)



* * * * * * * * * *

Et voilà. Maintenant :

On peut montrer à zhom que c'était pas si difficile que ça...
On peut lui reprocher de ne pas l'avoir fait lui-même, ben quoi c'est l'homme de la maison non?
On peut en profiter pour faire des allusions au fait qu'au final il ne sert à rien dans la maison s'il ne sait pas s'occuper des réparations de plomberie.

On peut aussi ne rien dire et savourer toute seule le fait que désormais on sait bidouiller la plomberie. Ca fait du bien à l'ego et ça donne la pêche pour la journée.

Et si on a des filles à la maison (quel que soit leur âge), on peut on doit en profiter pour leur montrer que, nous les filles, on peut très bien se débrouiller toutes seules (c'est important pour une gamine de trois ans d'enregistrer dans son cerveau l'image de sa maman en train de visser un truc sous l'évier, boîte à outils ouverte, et en sifflotant tranquillou - ça dédramatise le bricolage au féminin). Sans supplier l'homme ni le voir faire son cinéma de super-magicien-qui-répare-le-robinet sans rien expliquer et sans même vous laisser voir à quel point c'est facile en réalité.
Et sans se ruiner en plombier.